Fut un temps où nous mangions 3 fois par jour. Cette époque est révolue!! Depuis la venue des innombrables collations, les enfants mangent au moins 5 fois par jour! Créer une situation de communication lors de ces moments est plutôt stratégique puisqu’elle est fréquente et répétitive.  

C’est une occasion rêvée  d’échanger avec votre enfant. On éteint la télé et les doigts sont trop sales pour la tablette!

Dans un premier temps, profitez-en pour laisser l’enfant faire ses propres demandes en lui laissant l’opportunité de demander lui-même ce qu’il veut. Dépendamment du stade où est rendu l’enfant, on pourra lui demander de faire un geste, de dire un mot ou de formuler une phrase complète. Ainsi, on lui présente différents aliments qu’il peut voir mais qu’il ne peut atteindre par lui-même.

C’est aussi l’occasion de  varier vos façons d’interagir  avec lui. Poser  des questions à l’enfant (mais pas trop…), écouter l’enfant (laisser des moments de silence) et commenter à propos de ce qu’il dit (mot ou phrases adaptées au niveau de l’enfant). Pendant le repas, c’est souvent l’occasion d’échanger entre les membres d’une même famille. Tout le monde est assis à la table afin de se réunir pour une même raison : manger. Ajoutons une autre raison à cette réunion alimentaire : la communication!

Le fait d’être assis les uns en face des autres facilite les échanges entre personnes. Peu importe l’âge des enfants, c’est l’occasion d’inculquer un moment pour communiquer. Petits points à prendre en considération pour une bonne hygiène de communication : attendre son tour avant de parler, pratiquer une écoute active envers votre enfant (lui laisser le temps de finir, continuer la conversation vers son intérêt), laisser de la place à chacun des membres de la famille, regarder la personne à qui on parle. On peut favoriser la communication des enfants partout, même dans notre assiette!

Bon appétit et, surtout bons échanges!